[Presse] Le Temps / La blockchain devient réalité en Suisse


  • Modérateur

    Le Temps - Édition du mercredi 24 janvier 2018

    Dans son édition du jour, le quotidien francophone suisse propose un article sur une pleine page consacré à la blockchain

    La blockchain devient réalité en Suisse

    Transactions - La technologie sous-jacente au bitcoin sert déjà pour des projets publics comme l’identité numérique à Zoug, le Registre du commerce à Genève, à Paléo ou dans la finance. Les applications possibles semblent infinies. Par Mathilde Farine

    Extrait (…) Les entreprises et le secteur public ont commencé à entrevoir son potentiel pour leurs propres activités. «Tous les secteurs sont en train d’y penser et de tester des applications possibles. C’est le cas pour la banque, l’audit, le secteur médical, le trade finance, la gestion des droits, l’immobilier, l’art et bien d’autres», explique Antoine Verdon, entrepreneur et investisseur dans les fintech. (…) Tour d’horizon (non exhaustif ) des initiatives qui existent à un stade plus ou moins avancé.
    L’été dernier, le Paléo Festival a mené un projet pilote avec SecuTix, éditeur d’une solution cloud de billetterie. Le but? Tester le processus d’émission, de transfert et d’activation des billets à partir d’une application mobile basée sur la blockchain et, ainsi, limiter les reventes de tickets au marché noir. «Nous avons pu vérifier qu’il est aussi simple de transférer un billet que d’envoyer un SMS», expliquait David Franklin, du développement numérique de la billetterie au Paléo Festival en novembre dernier. (…)
    A une autre extrémité de la Suisse, la ville de Zoug a projeté d’être entourée de start-up spécialistes de la blockchain pour lancer son identité numérique basée sur cette technologie. Alors que plusieurs grandes entreprises suisses se sont associées pour lancer SwissID, la commune a voulu aller plus loin et proposer ce système – qui garantit que les données ne peuvent pas être falsifiées – à ses résidents. (…)
    D’autres pans du secteur public s’intéressent aussi à ce e nouvelle technologie. Ainsi, le canton de Genève et l’organisation E-Government testent un Registre du commerce qui devrait être plus rapide – les documents doivent être vérifiés et transmis en vingt secondes – et produire moins de papier. Un test qui doit durer six mois et qui est d’autant plus crucial que Pierre Maudet a l’intention d’étendre l’utilisation de cette technologie à d’autres domaines: «A la police, par exemple, pour obtenir un casier judiciaire, ou encore à la scalité» (…)
    Dernière en date à l’annoncer, Gublin développe une blockchain permettant d’accroître la transparence dans l’industrie des pierres précieuses. Le système devrait permettre de suivre les pierres tout au long de la chaîne de production: de la mine au consommateur. (…)
    La finance a également été l’une des premières industries à se pencher sur les mérites de ce e technologie. Plusieurs banques ont d’ailleurs lancé des initiatives communes. C’est le cas d’UBS, qui s’est alliée à Deutsche Bank et BNY Mellon, puis Credit Suisse, entre autres, pour constituer un utility settlement coin (USC) qui doit faciliter les transactions dans le négoce de titres. (…) (L’article)

    0_1516803948428_temps1.jpg

    © Tous droits réservés


Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.