Merci pour le partage d’expérience. Il faut toujours connaître ses limites.