[Presse] L'Obs ● Ruée vers la Crypto Valley


  • Modérateur

    L’OBS - N°2788 - Édition du mercredi 11 avril 2018

    Ruée vers la Crypto Valley

    Pionnière du bitcoin et des technologies blockchain, la commune suisse de Zoug attire les nouveaux pirates de la finance. Reportage de Prune Antoine

    Extrait Un vrai paradis, ce Zoug ! (…) Toute la sage Suisse s’est prise de passion pour ces cryptomonnaies peu raisonnables (…) Adieu les coffres-forts pour grandes fortunes et dictateurs, bienvenue aux cryptodevises, (…) lancées par des geeks mystérieux après la crise financière de 2008. (…) les autorités ont carrément déroulé le tapis rouge au bitcoin et à ses centaines d’imitations (…) Ce paradis fiscal est une plaque tournante du trading des matières premières, comme le pétrole. (…) La blockchain, c’est une sorte de base de données géante décentralisée, actualisée en temps réel par une communauté de serveurs connectés. (…) A écouter les adeptes de cette « révolution », c’est un nouveau monde, enfin transparent et vraiment démocratique, qui naît. Une religion ? On n’en est pas loin. L’important, ici, c’est de croire. Et d’abuser, un sourire carnassier aux lèvres, de cette novlangue qui promet beaucoup sans engager personne : game changer (« tournant »), disruption (« rupture »)… (…) Mais si la blockchain fascine tant le monde des affaires, c’est avant tout parce qu’elle peut rapporter gros. (…) A Zoug, aux projets innovants des derniers mois se sont mêlées des fraudes retentissantes et des levées de fonds aux retombées douteuses. (…) la Crypto Valley est « un eldorado où règne une mentalité de Far West. », Selon [un acteur de fintech, NDLR], « 99% des cryptodevises échoueront. (…) Elles sont aujourd’hui le jouet favori des spéculateurs et incarnent davantage un marché juteux qu’un réel changement de système. (l’article)

    0_1523460022946_modele copie.jpg

    © Tous droits réservés

  • Modérateur

    Bof, l’article…



Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.