[Presse] Le Temps ● «Nous avons la chance que les cryptomonnaies n’offrent pas la possibilité de blanchir de l’argent», Ueli Maurer, conseiller fédéral des Finances (Suisse)


  • Modérateur

    Le Temps - Édition du mercredi 21 mars 2018

    Interview

    Interview d’Ueli Maurer, conseiller fédéral chargé des Finances. Par Daniel Eskenazi

    Extrait
    Durant le G20, l’Allemagne et la France ont demandé la rédaction d’un document condamnant les cryptomonnaies. Quelle est la position de la Suisse à ce sujet? Nous devons analyser la situation. Il n’est pas nécessaire d’introduire des changements rapidement. Des nouveautés arrivent chaque semaine. Pour le moment, nous avons la chance que les cryptomonnaies n’offrent pas la possibilité de blanchir de l’argent. On achète par exemple des bitcoins avec de l’argent et c’est à ce moment-là que le contrôle peut être effectué. Il y a certes un côté spéculatif sur les cryptomonnaies, mais chacun est responsable de son argent. Pas l’Etat. Votre point de vue diffère donc de celui de l’Union européenne… De celui de la France et de l’Allemagne, oui. Mais l’Union européenne est divisée sur cette question.

    0_1521624758602_modele copie 4.jpg

    © Tous droits réservés


A voir également