24h sur la planète crypto #61 : toute l’actualité des cryptomonnaies, en français !

  • Journalducoin -

    Bonjour à toutes et à tous, et bienvenue dans ce nouvel épisode de 24h sur la planète crypto ! On se retrouvera désormais toute la semaine, entre midi et deux, pour notre tour de l’actualité habituel. Cependant, en vous inscrivant à notre newsletter (en bas de page), vous recevrez cet article plusieurs heures en avance ! Bonne lecture !

    Ethereum Community Fund (ECF) : la communauté Ethereum s’allie au nom du progrès

    Une association entre divers projets fonctionnants sur le réseau Ethereum a récemment vu le jour. Ce groupe réuni notamment Cosmos, OmiseGO, Golem, Maker, Global Brain et Raiden. L’idée derrière cette association est de renforcer tant l’aspect technique que la cohésion des projets sur le réseau Ethereum. L’une des premières actions de ce groupe sera de créer une subvention apportant un soutien financier à ceux qui s’attaqueront aux problèmes de scalabilité du réseau. Parmi les conseillers de l’ECF, on retrouve le fondateur d’Ethereum Vitalik Buterin ainsi que le directeur exécutif de la Fondation Ethereum_ - Ayako Miyaguchi._

    « Un projet isolé peut créer un produit disruptif pour une industrie donnée, mais en travaillant ensemble, nous pouvons créer un système qui changera le monde.****» Jun Hasegawa, fondateur de Maker

    Vitalik Buterin : « À tout moment, les cryptos pourraient ne presque plus rien valoir »

    Le fondateur d’Ethereum n’y est jamais allé par quatre-chemins quand il s’agissait de s’adresser à la communauté. Vitalik Buterin, 24 ans, « l’image de marque » et co-fondateur du réseau Ethereum, a récemment rappelé à tous sur Twitter que la valeur dans les cryptomonnaies n’était pas immuable, loin de là.

    « Rappel : les cryptomonnaies sont toujours une nouvelle sorte d’actifs extrêmement volatils, et pourraient chuter aux alentours de zéro à tout moment. Ne mettez pas plus d’argent que vous ne pouvez en perdre. Si vous cherchez à placer vos économies, les actifs traditionnels sont encore la meilleure option.** »** Vitalik Buterin

    Affaire Tezos : un « lancement illégal » prévu par les Breitman

    Le drama s’arrêtera-t-il un jour ? Alors que les tokens issus de l’ICO de Tezos semblent encore loin d’arriver, Kathleen Breitman – qui possède avec son mari le code de Tezos – a déclaré qu**’un lancement « illégal » était envisagé**, remplaçant le token déjà existant par un nouvel actif indépendant de la fondation.

    « Nous envisageons de passer du mauvais côté de la barrière et de diffuser le token dans les semaines qui viennent. Nous sommes en capacité de diffuser les tokens selon nos propres conditions. Pendant longtemps, j’ai eu l’impression d’être sous le coup d’un gas-lighting, mais je me suis libérée de ce coté moral. Les choses avaient besoin d’avancer. C’est injuste, mais il faut lancer le code.** »** Kathleen Breitman

    Le gérant de la cybersécurité de la maison Blanche ne voit pas de régulation de sitôt

    Quand certains pays se précipitent sur la régulation, à l’image de la Chine ou de la Russie, d’autres optent pour une attitude attentiste. Il semblerait que ce soit le cas des États-Unis, c’est en tout cas l’avis de Rob Joyce, le coordinateur de la cybersécurité de la Maison Blanche.

    « Je pense qu’on est encore en train d’étudier et de comprendre quelles sont les bonnes et les mauvaises idées dans cet espace. Ainsi, je ne pense pas [que la régulation] soit imminente. Il y a des bénéfices concernant le Bitcoin – l’argent numérique, les devises numériques. Mais d’un autre côté, dû au fonctionnement de Bitcoin, lorsqu’un acte criminel se produit, vous ne pouvez pas faire marche arrière et récupérer cet argent.****» Rob Joyce

    NEO désormais sur eToro

    Celui que certains appellent « L’Ethereum Chinois » vient de faire son arrivée sur la plateforme de trading eToro. Il s’agit de la neuvième cryptomonnaie présente sur la plateforme, après l’ajout récent de Stellar Lumen (XLM).

    Les Nations unies mettent au point une blockchain

    Le Programme Alimentaire Mondial (PAM) est l’organisme d’aide alimentaire de l’ONU. L’organisme avait commencé à développer une blockchain en 2016, et est actuellement en phase d’expérimentation en Jordanie, où près de 100 000 réfugiés Syriens reçoivent nourriture et assistance médicale. Selon Bernard Kowatsch, le directeur d’un labo de recherche de la PAM, l’utilisation d’une blockchain pourrait faire économiser environ 150 000$ chaque mois, simplement pour le programme en Jordanie. En résumé, ce sont 98 % des frais bancaires qui seraient économisés.

    Le Wyoming exempte unanimement les tokens utilitaires des régulations dites « normales »

    Les consensus se font rares dans l’univers crypto, alors, lorsque les régulateurs ET les crypto-enthousiastes tombent d’accord, tout le monde reste pantois. L’État du Wyoming a récemment proposé une série de lois visant à faire de l’endroit un territoire favorable aux blockchains et cryptomonnaies. Dernière progression en date : une loi (HB 70) a été adoptée à l’unanimité par la Chambre du Wyoming. Cette loi prévoit d’exempter purement et simplement les tokens utilitaires de l’application des lois boursières. Afin d’être classé « token utilitaire », trois critères se posent : le token ne doit pas être proposé comme un « investissement », il doit être échangeable contre des biens ou services et les développeurs ne doivent pas essayer de créer un marché secondaire pour ce token.

    Israël : les cryptomonnaies sont des propriétés, donc les impôts s’appliquent

    Lundi, l’Israel Tax Authority (le régulateur israélien) a annoncé la façon qu’elle aurait de traiter les cryptomonnaies. Fini de considérer les cryptomonnaies comme des monnaies, les devises numériques sont désormais classifiées en tant que « propriétés » et donc sujettes aux taxes en vigueur dans cette situation (entre 20 et 25%).

    https://journalducoin.com/bitcoin/24h-planete-crypto-61-toute-lactualite-cryptomonnaies-francais/