Plus grave encore, alors que l’on critiquait la gouvernance d’EOS (pour ces 21 Block Producers décidant des orientations du réseau), on ne constate guère mieux pour Ethereum, certains faisant remarquer que ces 15 développeurs décident à eux seuls des changements pour le réseau tout entier, dont la valorisation totale avoisine encore les 30 milliards de dollars aujourd’hui (malgré la baisse généralisée du marché des cryptos).

Vivement que cette shitcoin s’écroule