[Presse] M Le magazine du Monde / Cloud mining - Voyage en Islande


  • Modérateur

    M Le magazine du Monde - Édition du 3 février 2018

    (Page sommaire) Grâce à son climat et son énergie géothermique bon marché, l’Islande est devenue l’eldorado de sociétés spécialisées dans la recherche de monnaies virtuelles.

    Voyage au centre du bitcoin

    Insaisissable. Instable. Volatil. Le bitcoin et ses soubresauts ont défrayé la chronique économique ces dernières semaines. Si le mécanisme reste difficile à comprendre, il est au moins un pays où ses effets sont très concrets : l’Islande. Avec son énergie géothermique bon marché, l’île nordique est devenue le terrain de jeux des orpailleurs du bitcoin. Ces investisseurs y bâtissent des usines informatiques aux formidables puissances de calcul. Leur fonction : “mouliner” des crypto-monnaies. Un trésor virtuel à l’impact environnemental bien réel. par Pierre Sorgue. Photos de Paul Arnaud.

    Extrait D’abord, on croit s’être trompé. Árni Jensen a donné rendez-vous devant le Borealis data center, situé sur l’ancienne base de l’OTAN, à une cinquantaine de kilomètres de Reykjavik. Sur le site Internet de l’entreprise, une photo montre des centaines de processeurs parfaitement alignés dans la lumière bleue d’une salle propre comme une clinique. Pourtant, l’endroit où nous conduit le GPS, dans le crépuscule qui tient lieu de jour trop court durant l’hiver islandais, est assez éloigné de l’idée que l’on se fait de la high-tech : une clôture provisoire entoure une longue bâtisse de tôle qui évoque un élevage de poulets, un conteneur et une benne sont posés devant deux hangars d’aviation qui n’ont pas été rafraîchis depuis leur construction par l’US Navy, installée ici entre 1951 et 2006. (…)
    Ils ne sont pas les seuls en Islande. Depuis 2013, le pays attire nombre de ces affairistes qui cherchent les monnaies virtuelles, ce qu’ils appel- lent « miner », comme s’il s’agissait d’un vrai travail. C’est cette année-là que l’activité est devenue industrielle. (…)
    « Le prix est très compétitif par rapport à l’Europe. Et, comme les températures extérieures ne sont jamais extrêmes en hiver comme en été, il suffit d’ouvrir les fenêtres pour obtenir le “free cooling”, le refroidissement gratuit des appareils », explique Einar Hansen Tómasson, (…) Depuis dix ans, soucieux de diversiier une économie limitée à la pêche, au tourisme et à quelques usines d’aluminium, le ministère de l’industrie a favorisé l’essor des centres de données et les investissements étrangers dans les technologies de l’information. « L’île est connectée à l’Amérique et à l’Europe par trois câbles haut débit et le pays a été classé comme le plus sûr pour y implanter un centre de données », vante Einar Hansen Tómasson.(…)
    À quelques kilomètres de la base, la centrale géothermique de Svartsengi tourne à plein régime. C’est à elle que l’on doit le lac artificiel aux eaux chaudes et turquoise que les touristes connaissent sous le nom de « Lagon bleu ». (…)
    Deux nouvelles centrales, l’une hydroélectrique, l’autre géothermique, doivent être mises en chantier en Islande dans les prochains mois. La suite dépendra des choix du nouveau Parlement et du récent gouvernement de coalition que dirige l’écologiste Katrín Jakobsdóttir. Mais l’idée de barrages et pipelines supplémentaires agace profondément le romancier Andri Snær Magnason, célèbre en Islande pour Dreamland, un documentaire montrant comment l’île a bradé ses ressources natu- relles au proit de quelques multinationales de l’aluminium. « Détruire une nature inviolée pour des data centers et des monnaies virtuelles inu- tiles ? On serait arrivé à un point supérieur de folie », juge-t-il. Mais il espère que le tourisme en plein essor (35 % du PIB) incitera à préserver les décors et à réaliser le vaste parc national qui pourrait voir le jour dans le centre de l’île. (…) (Le reportage)

    0_1517577702812_ZZ.jpg

    © Tous droits réservés

  • Modérateur

    Photo de la page sommaire

    0_1517578409860_aaaa copie.jpg


  • Modérateur

    Sorry pour le up, petite mise à jour du titre pour meilleure indexation dans les archives



  • @tom-syphers - Inadmissible de upper une information intéressante, tu devrais brûler en enfer pour l’éternité, vil promoteur de connaissance sans foi ni loi, renégat du savoir, prosélyte du partage et de la luxure docte… 😃



Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.