[Presse] Les Echos / La société française Legolas veut rendre le marché des cryptomonnaies plus transparent


  • Modérateur

    Les Echos - Édition du mardi 30 janvier 2018

    Legolas veut rendre le marché des cryptomonnaies plus transparent, de NICOLAS RAULINE

    La société française a déjà levé 18 millions de dollars lors de son ICO et vise 50 millions.

    Pour s’assurer de la provenance des fonds lors de l’ICO, Legolas passe par un tiers qui vérifie l’identité de l’investisseur et sa réputation dans des bases de données, lui demande d’expliquer son parcours. Tous les flux entrants sont, en outre, tracés pour vérifier que les portefeuilles n’ont pas servi dans des transactions suspectes. Les très gros montants sont, en outre, refusés.

    Extrait Dans la folie actuelle sur le bitcoin, Legolas espère émerger. Ce projet français est en pleine levée de fonds : il a déjà réuni l’équivalent de 18 millions de dollars en bitcoins en quelques jours, lors de la phase privée, et vise les 50 millions lors de la phase publique de l’ICO (…) qui démarre le 2 février. Legolas - en référence au personnage du « Seigneur des Anneaux » - a été créé par Frédéric Montagnon. (cofondateur d’Overblog et Teads) et Ouziel Slama. Il réunit des anciens cadres de la finance, des experts du bitcoin et de la blockchain… Son objectif : créer une plate-forme d’échange entre cryptomonnaies et monnaies de référence (dollar, euro, etc.) et utiliser la blockchain pour apporter de la transparence et de la sécurité sur ce marché. « Les plates-formes de trading affichent une valeur pour le bitcoin, qu’on est obligé de croire, mais on ne sait pas si le vendeur, derrière, le vend réellement à ce prix-là. C’est un peu comme le taux de change à l’aéroport, qui est souvent majoré. Nous avons développé une technologie à partir de la blockchain qui assure au donneur d’ordre la valeur réelle du bitcoin, en temps réel », indique Frédéric Montagnon. (…)

    0_1517289639516_Sans titre 11.jpg

    © Tous droits réservés


  • Je vais suivre ça avec attention car Frédéric est un sacré multi-entrepreneur 😉


  • Admin

    C’est un très bon projet 🙂


  • Modérateur

    Ah non une des idées de crypto-pass 😞

    Nous voulons créer a peu près la même chose, mais certifié & validé par l’Union Européenne

    Bref il faut bien comprendre que la blockchain est une solution toute a fait envisageable pour la création d’un échangeur de devis numérique en devise fiat. L’union Européenne a toute a y gagner, une devise numérique inter membre de l’UE capable d’être utilisé selon le pays membre et selon les taxes en vigueur. Un échangeur de BTC / Crypto Eu / €

    Btc _____ : taxé, tracé, enregistrer de façon infalsifiable sur une blockchain commune a l’Union Européenne
    Btc échangé en “Crypto-UE” , échangé et taxé automatiquement selon le pays de l’utilisateur. Vos bitcoin sont convertis en “Crypto-UE” , une fois vos crypto-UE acquis vous pouvez les échanger contre de l’argent fiat sans aucun problème de taxe ou juridiction. Le tout garanti par un fond monétaire ou banque central (bon faut pas rêver non plus).

    Les solutions ainsi crées :

    • Traçabilité des transactions bitcoin / €
    • Système claire et transparent au niveau de la taxe : En convertissant vos bitcoin en crypto UE vous êtes automatiquement taxés a hauteur du montant légal de votre pays membre. Une fois vos crypto UE acquis vous pouvez payer directement sur des sites web ou sur internet ou même échanger vos crypto UE en argent fiat €.
    • Elimination d’une partie du manque a gagner pour l’Etat, toute transaction étant automatiquement taxée lors de la conversion bitcoin / crypto-UE l’utilisateur sera ainsi dédouané de toute erreur de déclaration, évitant ainsi touts les problèmes liés. Et permettrait en plus une plus grande fiabilité et transparence.
    • Simplification des taxes & cadre juridique, chaque pays membre de l’Union fixe une hauteur de taxe :

    exemple : Le Portugal veut taxer a hauteur de 5%, la France elle a hauteur de 25%
    Un citoyen Portugais voulant retirer ces 10 bitcoins se verra taxé de 5000 crypto-UE, il obtient donc 95 000 crypto-UE, le Français lui une fois la conversion obtiendra 75 000 crypto UE.

    Les transactions étant tracés, impossible pour tout citoyen de blanchir de l’argent en crypto-UE, impossible aussi d’éviter la taxe de vos bitcoins… Un mal pour un bien. Voyez cela comme une concession. Vous utilisez vos bitcoins fruit d’une révolution technologique visant à pointer du doigt les problèmes du système bancaire. Normale qu’une fois vos bitcoins convertis en monnaie fiat les lois du système actuel prennent le dessus sur vos bitcoins. Il faut assumer le fait de vouloir vendre ces bitcoins en € … Et donc assumer le fait d’être éligible a la taxe et tracé de façon transparente (pour le bien du système de contrôle)

    L’intérêt ici est de donner aux gouvernements le pouvoir d’utiliser la blockchain sans l’interdire.
    L’utiliser pour résoudre des problématiques et en même temps générer un revenu non négligeable dans un système de dette.

    L’euro fonctionne sur un système de dette, la meilleur chose qu’il puisse arriver aujourd’hui est de créer une plate-forme reliant le système de dette fiduciaire au système décentralisé de monnaie virtuelle, elle non influençable par la dette car garanti par un fond disponible et inviolable.

    Conclusion : quitte a être transparente autant l’être jusqu’au bout.

    Le seul problème de ce système est l’évasion fiscal, impossible d’obliger tout le monde à déclarer & être taxé.
    La solution serait une taxe vraiment basse et commune de toutes les membres de l’union européenne, ça pourrait attirer touts les gros poissons du milieux, et ainsi créer de l’emploi ou au moins doper l’économie.



  • Hello,

    Et bien, je regardais cet ICO depuis quelque temps, et j’ai checké le LINKEDIN de FRED MONTAGNON et j’y ai retrouvé une connaissance … alors zou, je leur ai transféré 0.0314 btc … histoire de … advienne que pourra … ça fait 230 € grosso modo au cours du jour … et surement moins demain !! hehe …

    Y a un truc qui m’a échappé par contre, il demande une adresse ETH pour “the token distribution” et je cromprend pas trop en faite, le concept … il vont me donner des ETH alors que leur monnaie c’est LGO ??? Ou alors j’ai rien compris !! lol

    Au plaisir de vous lire



  • @mozzarello Hello,

    Je connais bien Fred Montagnon pour avoir bossé dans une de ses boites. J’ai fait exactement comme toi, j’ai mis un petit bifton de grosso-modo le même montant que toi…
    Je ne sais pas du tout si Legolas marchera un jour mais j’ai confiance en Fred et son équipe 🙂

    Pour l’histoire de l’adresse ETH, c’est parce que tu ne dois pas être familier des ICOs.
    Les tokens LGO sont des tokens ERC20 donc ils sont distribués sur le réseau ethereum et il faut donc possèder un wallet et une adresse ETH pour les recevoir.
    Si tu as une clé de type Ledger Nano S ou Trezor, tu peux aller sur myetherwallet (2eme onglet) pour voir ton adresse, consulter ton solde et voir le nombre de tokens que tu as.
    Si tu as n’a pas de clé de type Ledger, tu peux aller sur myetherwallet (1er onglet) pour te créer un wallet ETH à toi. Et renseigne l’adresse eth sur Legolas sinon ils ne pourront pas t’envoyer tes tokens et ils seront obligé de te rembourser tes BTC



  • Salut @mallox merci pour tes conseils !! first ICO pour moi, je soutiens l’économie française hehe

    je pense qu’à terme il faut que je me trouve un HARDWARE WALLET (je vais aller faire un saut à la FNAC, y a peu être !) ça le fait quand tu l’exhibe devant des potes … y croient tous que t’es blindé de BTC … alors que dedant t’as que quelques sato … he he

    J’ai créé un wallet sur myetherwallet … j’ai pris l’option PAPER … et j’y retournerai à la mi février pour voir ce que LEGOLAS m’aura transféré … maintenant c’est trop tard pour participer … he he

    affaire à suivre !!



Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.