[Presse] Le Figaro / Coincheck - Le plus gros braquage virtuel d’une cryptomonnaie (NEM)


  • Modérateur

    Le Figaro - Édition du 30 janvier 2018

    Le plus gros braquage virtuel d’une cryptomonnaie

    Débordée par son succès, la plateforme Coincheck s’est fait dérober 430 millions d’euros d’avoirs. Par Elsa Trujillo

    Extrait (…) Dans la nuit du 25 au 26 janvier a eu lieu le plus important « casse » numérique réalisé à ce jour : près de 430 millions d’euros d’avoirs numériques ont été dérobés sur la plateforme Coincheck, essentiellement utilisée par des clients japonais. (…) Débordé par le succès de son service, Coincheck conservait, en effet, les actifs de ses clients dans un endroit connecté aux réseaux extérieurs, rendant ainsi ses portefeuilles plus vulnérables aux attaques informatiques. (…) « Il sera relativement compliqué pour les responsables de dépenser l’argent dérobé. Les comptes sur lesquels l’argent a été déplacé pourront être repérés dès lors qu’ils tenteront de convertir les crypto-monnaies en argent réel ou d’effectuer des transactions en ligne », fait remarquer Manuel Valente, directeur de la Maison du bitcoin, à Paris. Coincheck a annoncé la possibilité d’un remboursement. (…) Les hackers infiltrés au sein du service se sont concentrés sur la dixième plus importante devise virtuelle par sa capitalisation de marché, baptisée NEM. (…) Colossal, le piratage de Coincheck a eu une incidence limitée sur le cours des cryptomonnaies. En proportion, il reste moins important que celui de MtGox. (…)

    0_1517287849412_C.jpg

    © Tous droits réservés


Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.