[Presse] L'Informaticien / L'IoT à l'heure du Edge computing et de la Blockchain


  • Modérateur

    L’Informaticien - n° 164 - février 2018

    L’IoT [L’Internet des objets, NDLR] à l’heure du Edge computing et de la Blockchain

    Extrait (…) Aujourd’hui, la plupart des données transmises et la gestion des dispositifs s’effectuent via un Cloud. Mais ce dernier a quelques désavantages, une latence trop importante quand il s’agit d’interagir rapidement avec l’objet, la demande en bande passante peut engendrer des coûts élevés et enfin il peut y avoir des contraintes réglementaires sur la confidentialité des données. (…) La sécurité est l’autre volet important de l’internat des objets. Les attaques, comme Mirai, Hajime ou BrickerBot, ont mis en lumière la faiblesse native des objets connectés. Une réponse peut être apportée par la Blockchain pour rétablir la confiance, Cette technologie a sur le papier plusieurs arguments pour cela. Elle est capable de gérer le commissionnement des objets, leurs mises à jour, de les authentifier notamment sur leur provenance. Elle apporte une fluidité dans la communication, pour s’inscrire dans une économie de partage. Tout à l’air parfait, mais il y a quand même quelques limites. La première est que la Blockchain nécessite de la vitesse incompatible avec les connectivités actuelles IoT (LoRa ou Sigfox). La Blockchain est une technologie immature selon le Hype Cycle de Gartner, alors que l’IoT est plus avancé. Les analystes constatent par ailleurs que la Blockchain est une des options parmi d’autres pour l’IoT. Cependant, des start-up essayent de mêler Blockchain et IoT et certaines entreprises lancent des expériences sur des activités non critiques. Les DSI doivent donc garder un oeil attentif à ce duo.

    0_1516398561337_INF.jpg

    © Tous droits réservés


Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.