[Presse] Les Echos / La blockchain, une révolution annoncée

  • Modérateur -

    Les Echos - Supplément spécial - Édition du vendredi 19 janvier 2018

    La blockchain, une révolution annoncée

    Pour fonctionner, le bitcoin repose sur un système décentralisé d’enregistrement des transactions : la blockchain. Energie, culture, photographie… Les perspectives de cette « chaîne de blocs » vont bien au-delà du monde de la finance. Par Florian Dèbes

    Extrait (…) En théorie, plus besoin d’Uber ou de G7 pour se rassurer avant de commander un chauffeur. Et plus besoin de notaire pour confirmer la cession d’un appartement.
    La confiance entre les individus peut être totale puisque chaque membre de la communauté conserve sa propre copie du livre de comptes sur son ordinateur. Pour modifier le registre, la majorité des membres doit valider l’opération. L’accord est donné automatiquement par le biais de calculs cryptographiques infalsifiables qui s’appuient sur l’historique du registre et assurent l’équilibre des comptes. Dans certains cas, un « contrat intelligent » peut même déclencher l’action d’un logiciel ou d’un objet connecté.

    Cette confiance en l’informatique fait l’objet de multiples expérimentations. Les plus abouties d’entre elles commencent à être déployées à grande échelle. (…) « La Banque de France va bientôt décentraliser le registre des identifiants créanciers Sepa, explique le consultant, les banques commerciales collecteront les 3.000 requêtes annuelles de sociétés qui veulent prélever des virements et la vérification des dossiers sera automatisée via une blockchain. » Des économies en argent, et en temps, sont attendues.

    La France a aussi dématérialisé l’émission des mini-bons, ex-bons de caisse, grâce à une chaîne de blocs. Mais les perspectives de la blockchain vont au-delà du monde de la finance. Rachetée par Total en septembre dernier, la PME Greenflex entend tracer la provenance de l’énergie afin de faciliter le marché entre particuliers, à l’heure de la production solaire sur les toits ou éolienne dans le jardin. Le secteur de la culture n’est pas en reste : les chaînes de blocs pourraient simplifier le partage des royalties dans le spectacle vivant, la musique ou la photographie. (…)

    0_1516350859033_echos.jpg

    © Tous droits réservés

A voir également