[presse] Les Echos / Ces entreprises qui flambent grâce aux monnaies virtuelles

  • Modérateur -

    Les Echos - Édition du jeudi 11 janvier 2018

    Titre Ces entreprises qui flambent grâce aux monnaies virtuelles
    Chapô Kodak a vu son cours quadrupler après avoir présenté ses projets de cryptomonnaie. D’autres se contentent de changer de nom pour voir la magie opérer. Par Elsa Conesa

    Extrait Le seul fait de prononcer le mot « bitcoin » ou « blockchain » suffit ces jours-ci à faire des miracles en Bourse. Kodak en a fait l’agréable expérience mardi, après avoir annoncé le lancement de sa propre cryptomonnaie spécialement conçue pour le marché de la photo. Le titre de l’entreprise, divisé par trois depuis un an, a instantanément repris des couleurs, passant de 3 à 12 dollars en 24 heures. (…) Le fabricant Long Island Iced Tea a évité une humiliante sortie de la cote le mois dernier en se rebaptisant « Long Blockchain ». Il commercialise toujours sa célèbre boisson glacée mais se présente désormais comme un « spécialiste de la blockchain avec une filiale dans le thé ». Le jour de l’annonce, son cours clôturait en hausse de 183 %. (…) La biotech Bioptix est devenue Riot Blockchain, une experte de la blockchain en octobre, et a vu son cours plus que doubler. Vapetek a abandonné son activité de cigarettes électroniques pour devenir Nodechain, doublant sa capitalisation boursière. Et le fabricant de soutiens-gorge de sport Croe s’est changé en trader de cryptomonnaies, se renommant « Crypto ». Son cours, passé de 22 à 642 dollars e n dix jours le mois dernier, a été depuis suspendu par la SEC. De simples rumeurs suffisent parfois à faire décoller les actions : Western Union et Seagate Technology ont vu les leurs grimper mécaniquement après qu’un site Web inconnu leur a prêté des projets dans la cryptomonnaie ripple.

    0_1527434008635_1515651019709-kk.jpg

    © Tous droits réservés