[Presse] Capital / “Spécial placements” : Gare à la folie du bitcoin


  • Modérateur

    Le mensuel Capital propose dans son numéro de janvier 2018 un guide annuel à détacher : “Spécial placement”. Outre les traditionnels PEL, Livret A, assurance vie, pierre, action et Prêt PME, pour la première fois cette année un encart est consacré au potentiel du bitcoin et autres crypto-monnaies. Par Aline Legrand.
    A noter, l’article dresse un tableau comparatif de cinq plates-formes d’achat de Bitcoin.

    Capital - N° 316 - Janvier 2018 - 4,90 €

    Titre : Gare à la folie du bitcoin

    Extrait : Mauvaise passe pour les CFD, les options binaires et les paris sur le Forex: alors que ces produits ne peuvent plus, depuis 2017, être promus à la télévision, à la radio et sur Internet, ils ont été supplantés, en matière d’émotions fortes, par le bitcoin, au cours décuplé en un an ! « Le marché de cette monnaie n’est toutefois pas régulé, et ses variations souvent irrationnelles », prévient Julien Maldonato, associé-conseil chez Deloitte. Comme avec les autres produits ici évoqués, la cryptomonnaie doit donc être maniée avec prudence, pour une faible part de son patrimoine. (…)

    Bitcoin et autres cryptomonnaies :
    Bitcoin, mais aussi Ripple, Dash ou Ethereum : on ne compte plus les cryptomonnaies, ces devises générées par un algorithme, dont on peut retracer les échanges via un registre crypté et décentralisé. Et si leur potentiel de gain est maximal, le risque l’est tout autant. Le cours du bitcoin peut ainsi varier de 15% en moins d’une semaine. Vu ses niveaux de cours actuels, un violent krach n’est d’ailleurs pas exclu. Quant aux intermédiaires, ils manquent de fiabilité. « Certaines plates-formes opèrent depuis Chypre ou l’Estonie, à la réglementation moins stricte », précise Julien Maldonato. Vous risquez alors de vous faire dérober les bitcoins, stockés dans des portefeuilles électroniques (les « wallets »). Ou de vous faire escroquer, comme lors de la faillite suspecte de MtGox en 2014. Comme l’a rappelé l’AMF, aucun fonds de garantie ne couvrira alors la perte. Seul moyen de se protéger de cet aléa : passer par un tracker, répliquant le cours de la devise.

    Fiscalité :
    Si vous investissez en direct, les gains, relevant de la catégorie des bénéfices non commerciaux (BNC), sont soumis au 17,2% de taxes sociales, puis au barème de l’impôt sur le revenu.

    0_1514665054548_Capital.jpg

    © Tous droits réservés


Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.