La plupart des cryptomonnaies ont un “chef”. C’est d’ailleurs un des arguments des Bitcoin maximalistes qui estiment que ces “chefs” sont de véritables “failure points”. La problématique au niveau du RGPD & des blockchains est au moins double : L’immutabilité des données : Impossibilité d’exercer son droit à l’oubli (cela semble être le cas de l’espèce) La décentralisation des données : le RGPD prévoit une réglementation interne aux frontières de l’UE, et des conditions supplémentaires à respecter lorsqu’il s’agit d’exporter une donnée européenne hors de l’UE.