Les banques américaines peuvent désormais détenir les fonds de réserve des stablecoins