Vitalik Buterin démonte le fantasme d’une attaque des 51% contre Ethereum 2.0