Euro numérique : l’Italie est prête, mais cela ne changera rien