La moitiés des transferts en stablecoin PAX seraient liés à un Ponzi