Pour Vitalik Buterin, Ethereum a déjà résolu ses problèmes