Binance : cette suppression qui laisse perplexe