Coronavirus : la pandémie qui fait tousser Bitcoin ?