La hausse récente du bitcoin n’est pas liée à la situation en Iran