[Presse digitale] Capital.fr ● Coût énergétique : bitcoin et porno en ligne, même combat ?


  • Modérateur

    [ Capital.fr ⎟ Édition numérique ⎟ 15 juillet 2019 ]

    Coût énergétique : bitcoin et porno en ligne, même combat ?

    Une nouvelle étude souligne le coût énergétique des vidéos en ligne et en particulier du porno. À lui seul, le visionnage de vidéos pornographiques pèserait autant que les ménages français dans la facture énergétique mondiale. Un comparatif à rapprocher des critiques dont Bitcoin fait l’objet.

    Extrait Selon le think tank français The Shift Project, le visionnage de vidéos sur Internet aurait généré plus de 300 mégatonnes de dioxyde de carbone (CO2) (…) Les auteurs évoquent le cas des vidéos pornographiques (…) L’étude ne propose pas explicitement de réduire l’accès aux vidéos pornos, mais souligne qu’en plus de consommer beaucoup d’énergie elles sont susceptibles d’affecter le comportement de ceux qui les regardent. (…) En filigrane, les auteurs laissent entendre que le porno ne mériterait pas sa consommation d’énergie. (…) On retrouve ce type de réflexion pour Bitcoin. “Une folie totale, avec des dépenses énergétiques démentes, surtout qu’il ne sert aujourd’hui qu’à spéculer, et non à acheter son pain”, déclarait fin 2018 dans Le Monde Jean-Paul Delahaye, professeur d’informatique à l’université de Lille. (…) S’il est bien un ogre énergétique, Bitcoin n’est pas le pollueur que l’on présente souvent. Selon CoinShares, (…) 74% de l’électricité utilisée par le réseau proviendrait d’énergies renouvelables. (…)

    L’article complet en ligne : https://www.capital.fr/entreprises-marches/cout-energetique-bitcoin-et-porno-en-ligne-meme-combat-1344797
    Le rapport de The Shift Project, “Climat : l’insoutenable usage de la vidéo en ligne” : https://theshiftproject.org/wp-content/uploads/2019/07/2019-01.pdf

    cap.jpg

    © Tous droits réservés

 

A voir également

  • 3
  • 1
  • 1
  • 2