STO : l’absence de marché secondaire dédié comme obstacle principal