[Presse] L'Humanité Dimanche ● Il était une fois... 1919, Charles Ponzi met sur pied sa « pyramide »


  • Modérateur

    L’Humanité Dimanche - n° 660 - Édition du 23 au 28 mai 2019

    Ponzi, premier pharaon de la finance

    L’année 1919 est marquée par la reconversion des industries de guerre et une effervescence boursière aux États-Unis. Dans ce contexte, un escroc invente une martingale, un « piège à gogos » promis à un bel avenir.

    Premières lignes (…) Mort presque aveugle et totalement ruiné dans un hôpital public de Rio de Janeiro le 18 janvier 1949, Charles Ponzi est un escroc illustre dans un monde qui n’en manque pas. Consécration, il a même donné son nom à une des plus fameuses escroqueries, les « pyramides de Ponzi », qu’il a mise en œuvre en 1919 et qui repose sur deux piliers, la confiance et la cupidité. Leur principe a le mérite d’une grande simplicité : des intérêts très attractifs sont promis aux investisseurs pour les attirer et les fonds des nouveaux entrants servent à les rémunérer, après que l’auteur de l’arnaque s’est servi au passage. Un tel système fonctionne jusqu’au jour où ces fonds ne sont plus suffisants, ou lorsque trop d’investisseurs décident de sortir. La combine est dévoilée, tout s’écroule, et ceux qui ne sont pas sortis à temps perdent leur mise. (…)

    ponzi.jpg

    © Tous droits réservés

 

A voir également