Bilan du piratage de Binance : un baptême du feu réussi ?