[Presse digitale] LePoint.fr ● (Mark Karpelès) L'histoire du Français devenu ennemi public numéro un au Japon


  • Modérateur

    LePoint.fr - Édition web du 8 Mars 2019

    L’histoire du Français devenu ennemi public numéro un au Japon

    Mark Karpelès dirigea depuis Tokyo l’une des plus grandes plateformes d’échange de bitcoins avant d’être arrêté en 2015. Retour sur son incroyable parcours. Par Romain Gonzalez

    Premières lignes Le 3 février 2011, Mark Karpelès prit une décision qui modifia radicalement le cours de sa vie, et celui des cryptomonnaies. Alors jeune entrepreneur de 25 ans, il décida ce jour-là de racheter la plateforme d’échange de bitcoins Mt. Gox à un certain Jed McCaleb, son fondateur. À l’origine destinée au partage de cartes Magic, Mt. Gox changea donc de main moins d’un an et demi après que Mark eut rejoint Tokyo. Rejeton de Chenôve, petite bourgade bourguignonne, homme discret, programmateur autodidacte dès l’âge de 17 ans, il connut la gloire à la tête d’une entreprise qui vit transiter jusqu’à 80 % des transactions mondiales en bitcoins sur ses services. (…)

    L’article complet en ligne : https://www.lepoint.fr/futurapolis/l-histoire-du-francais-devenu-ennemi-public-numero-un-au-japon-08-03-2019-2299090_427.php

    pnt.jpg

    © Tous droits réservés