[Presse] Le Monde ● (Blockchain) Inventer un droit patrimonial sur les données de santé

  • Modérateur -

    Le Monde - Édition du samedi 12 janvier 2019

    Découvrez les formules d’abonnement du quotidien Le Monde
    Inventer un droit patrimonial sur les données de santé

    Pour deux avocats du droit de la santé et deux experts de la sécurité des données, la blockchain permettrait aux patients de récupérer le contrôle de leurs données de santé, exploitées par les laboratoires pharmaceutiques. Par Michèle Anahory et Olivier Spreux, avocats en droit de la santé et Robert Chu et Alexis Normand, responsables d’Embleema Blockchain Santé

    Extrait La révolution numérique et son tsunami des données personnelles nous invitent à un changement de perspective douloureux. Nos préférences d’achat étaient déjà monétisées par les géants du numérique pour du marketing. Désormais, ce sont nos informations de santé, plus précieuses, qui sont échangées par des tiers. (…) L’intérêt de la blockchain (…) est de fournir un outil de contrôle a priori. (…) Les données sensibles peuvent rester cryptées. Les consentements au partage sont gérés à travers des protocoles qui vérifient et exécutent les accès automatiquement. (…) Avec la blockchain, pour la première fois, chacun peut s’approprier techniquement ses actifs immatériels. Les réseaux décentralisés permettent d’automatiser un paiement en crypto-monnaie. Ils offrent un moyen de contourner l’interdiction de vendre sa donnée, en la « dépersonnalisant ». (…) Prenant acte du caractère stratégique des données, il est temps de sécuriser juridiquement l’exploitation de ce nouvel « or noir ». (…)

    Visuel grand copie.jpg

    © Tous droits réservés