Étude sur les ICOs d’Ernst & Young : « la classe 2017 » 1 an plus tard