[Presse] Le Monde ● Des racines et des îles

  • Modérateur -

    Le Monde - Édition du mardi 2 octobre 2018

    Des racines et des îles

    Fabriquer des îles flottantes pour aller vivre dans les eaux internationales, dernières zones libres de la planète : c’est le projet utopique défendu par un attelage hétéroclite d’ingénieurs, d’informaticiens et d’activistes libertariens. Par Yves Eudes

    Extrait (…) Le projet se renforce grâce à la jonction entre les « seasteaders » historiques et une autre tribu innovante et libertaire : les passionnés de cryptomonnaies (…) Beaucoup d’entre eux sont séduits par la perspective d’un archipel futuriste échappant au contrôle des banques et des Etats (…). Blue Frontiers décide alors de tout miser sur une nouvelle cryptomonnaie très prometteuse, l’ethereum. (…) Blue Frontiers a mis en vente sur Internet un token (« jeton »), baptisé « varyon » (…). Pour les investisseurs, l’acquisition de varyons représente une option d’achat sur un futur logement flottant. Ainsi, le projet s’affranchit d’un seul coup de la tutelle du système bancaire classique (…). D’autres professionnels des cryptomonnaies apportent au projet une dimension humanitaire. Dorjee Sun (…) est célèbre pour avoir créé une vingtaine de start-up, mais aussi pour son action en faveur de la protection des forêts en Indonésie et en Afrique. Il souhaite à présent mettre la technologie des îles flottantes au service de populations menacées (…). Plutôt que de s’exiler, leurs habitants pourraient rester sur place en construisant des îles flottantes (…) et suggère qu’il serait plus judicieux d’investir dans Blue Frontiers. (…) (L’article…)

    Voir aussi sur le forum : [Presse] Presse écrite ● Une cryptomonnaie pour les îles flottantes de Blue Frontiers

    0_1538394138130_A.jpg

    © Tous droits réservés