Piratage d’un exchange japonais : vol de $ 60 millions