Affaire Vinnik : l’interrogatoire des autorités françaises qualifié d’illégal