Vitalik Buterin présente un mécanisme de consensus tolérant 99% d’acteurs corrompus