Vitalik Buterin : le vote quadratique reste vulnérable