[Presse digitale] LesEchos.fr ● Criminalité : le bitcoin n'est plus l'ennemi public n° 1


  • Modérateur

    LesEchos.fr - Édition web du 02 juillet 2018

    Criminalité : le bitcoin n’est plus l’ennemi public n° 1

    Le bitcoin a été détrôné par d’autres devises plus adaptées à l’économie informelle. Les régulateurs sont focalisés sur les fraudes massives des « ICO ». Par Nessim Ait-Kacimi

    Extrait Le Federal Bureau of Investigation (FBI) a lancé près de 130 enquêtes dans le secteur des devises cryptographiques , selon l’agence « Bloomberg ». Mais le bitcoin n’est plus l’ennemi public numéro 1 des autorités. (…) Les escrocs préfèrent au bitcoin des monnaies plus adaptées et « discrètes » comme Monero, Dash, Litecoin ou Zcash. (…) Le bitcoin, une devise transparente et traçable, est loin d’être idéale pour les escrocs. (…)

    L’article complet en ligne : https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/0301909326380-criminalite-le-bitcoin-nest-plus-lennemi-public-n-1-2188968.php

    0_1530561116612_modele copie 2.jpg

    © Tous droits réservés


Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.