On ne s’en lasse pas de cette histoire. Mais on va pas fouiller les décharges du Pays de Galles pour retrouver ces 7500 BTC perdus il y a quatre ans. Ou bien ?