Les exchanges japonais de la JVCEA veulent s’auto-réguler par anticipation de nouvelles règles, les cryptos anonymes risquent d’en faire les frais