Christine Lagarde propose le FMI pour établir « une approche réglementaire cohérente »