[Presse] Midi Libre - Montpellier ● « La France ne peut pas rater le virage de la blockchain »


  • Modérateur

    Midi Libre - Montpellier- Édition du mardi 27 mars 2018

    « La France ne peut pas rater le virage de la blockchain »

    Star des rubriques économiques depuis plusieurs mois, la blockchain reste cependant mal connue et mal comprise du grand public. Explications de l’experte montpelliéraine Aurélie Bayle. Par Christophe Greuet

    Extrait (…) La Montpelliéraine Aurélie Bayle est actuellement doctorante en droit privé. Elle travaille sur les aspects légaux des projets blockchain (…). La blockchain est encore un concept qui peut faire peur. Que pourriez-vous dire pour “rassurer” ses détracteurs ? [La blockchain] effraie parce qu’on ne peut pas revenir en arrière, et qu’elle nécessite de maîtriser ce langage obscur qu’est le code informatique. (…) Différentes professions ne doivent pas voir la blockchain comme un outil qui supprimera leur poste. Au contraire, celle-ci est un excellent moyen d’automatiser certaines tâches, d’assurer leur intégrité et leur trempabilité. Elle permet au final de se concentrer sur des activités à forte valeur ajoutée qui, elles, ne disparaîtront pas. Bruno Le Maire vient de publier une tribune annonçant la volonté politique de la France de favoriser l’utilisation de la blockchain et du bitcoin. Qu’en pensez-vous ? La société est-elle assez mûre pour ces usages ? (…) Il faut plutôt s’interroger sur la manière avec laquelle nous souhaitons prendre position, et mettre en pratique ces usages. (…) Il faut travailler à comprendre le réel besoin des projets, et les enjeux posés par la technologie. Si ce travail est mené à bien, nous serons en bonne voie pour prendre une position de choix afin d’imposer la blockchain, non seulement au rang européen, mais aussi mondial.

    0_1522141581230_a.jpg

    © Tous droits réservés


Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.