[Presse] - Les Echos ● A Tel-Aviv, la Bourse du diamant parie sur la cryptomonnaie


  • Modérateur

    Les Echos - Édition du mercredi 14 mars 2018

    A Tel-Aviv, la Bourse du diamant parie sur la cryptomonnaie

    Pour rester à la pointe, la Bourse israélienne a noué un partenariat avec la jeune pousse Carats.io. Elle va lancer la première cryptomonnaie adossée, à hauteur de 50 %, à la valeur des diamants en réserve. Par Nathalie Hamou

    Extrait Début février, la Bourse israélienne du diamant a annoncé un partenariat avec une jeune pousse locale, spécialisée dans le Big Data de l’industrie du diamant et des pierres précieuses, et dotée de capitaux privés, Carats.io. Son objectif : lancer deux initiatives dans la cryptomonnaie, basées sur la technologie de la blockchain (…). Le premier token (jeton), baptisé « Cut », et introduit voilà quelques semaines, se présente comme une monnaie numérique interne pour les seuls professionnels. Il doit, par exemple, permettre d’accélérer et d’optimiser les transactions entre les joailliers et leurs fournisseurs. Le second token, appelé Carat, qui sera lancé dans les prochains mois, vise le grand public. Il s’agit d’une cryptomonnaie basée pour la première fois sur les diamants et adossée à hauteur de 50 % sur la valeur de diamants certifiés et déposés dans un coffre audité, à titre de garantie, au sein de l’IDE. Une disposition censée rassurer les futurs investisseurs et surmonter les réticences de la Banque d’Israël à l’égard des cryptomonnaies. (…)

    0_1521007809992_modele copie.jpg

    © Tous droits réservés


Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.