24h sur la planète crypto #72 : toute l’actualité des cryptomonnaies, en français !



  • Bonjour à toutes et à tous, et bienvenue dans ce nouvel épisode de 24h sur la planète crypto ! On se lance dans notre tour de l’actualité rituel, n’oubliez pas de vous inscrire à notre newsletter en bas de page pour recevoir cet article en avance ! Bonne lecture  !

    Un ancien membre du FMI voit le Bitcoin à 100 $ en 2028

    Kenneth Rogoff, ancien membre du FMI et actuellement professeur à Harvard a récemment partagé son point de vue sur l’avenir des cryptomonnaies. Selon lui, sans l’utilisation des devises numériques à des fins illégales, Bitcoin est plus susceptible d’osciller aux alentours de 100 $ que 100 000$.

    « Fondamentalement, sans les possibilités de blanchiment d’argent et d’évasion fiscale, les utilisations réelles [de Bitcoin] en tant que moyen de transaction sont très rares. D’ici 10 ans, je pense que Bitcoin ne vaudra qu’une petite fraction de sa valeur actuelle… Je vois 100 $ comme bien plus probable que 100 000$. » Kenneth Rogoff

    Même s’il n’est clairement pas pro-crypto, Rogoff aura tout de même prêché en faveur d’une régulation globale plutôt que de multiples tentatives d’interdictions.

    « Il faut vraiment une réglementation internationale. Si les U.S.A et la Chine sévissent, mais que le Japon ne le fait pas, les gens seront toujours en mesure de blanchir leur argent via le Japon. » Kenneth Rogoff

    TrueUSD, un Tether sans controverse ?

    Le cofondateur de Bittrex a annoncé sur Twitter l’arrivée prochaine sur l’exchange de TrueUSD ($TUSD), une devise autoproclamée « première cryptomonnaie au monde stable et légalement supportée ». Lancé par Trust Token, TrueUSD propose aux détenteurs de token une devise supportée par le dollar, et pour laquelle tous les audits seront disponibles. Cette nouvelle arrive en pleine controverse pour l’autre devise supportée par le dollar : Tether (USDT) . En effet, aucun audit n’a été effectué pour s’assurer que chaque USDT soit bien supporté par un dollar, et la troublante proximité entre certains membres de Bittrex et de Tether n’est pas pour inspirer confiance. Reste à voir si quelque chose de bon peut sortir de la concurrence entre deux devises calquées sur le dollar.

    Japon : SBI investit dans la manufacture de hardware wallet

    SBI holdings, un géant financier du Japon, a récemment annoncé son investissement dans une entreprise manufacturant des hardware wallets. L’entreprise en question est CoolBitX, une société basée à Taïwan. SBI posséderait donc désormais 40 % des parts de CoolBitX. L’institution financière n’en est pas à son premier investissement dans l’univers crypto. En effet, début 2016, SBI investissait dans l’exchange Kraken, puis devenait l’investisseur principal de l’exchange japonais bitFlyer. L’entreprise est également la cofondatrice de SBI Ripple Asia.

    Chine : la  CSRC penche pour une centralisation de la blockchain

    Zhang Ye, directeur de l’équipe technologique de la **CSRC ** (un des régulateurs financier du pays), est récemment intervenu afin d’encourager l’adoption par le secteur public de technologies innovantes, telles que l’intelligence artificielle ou la blockchain. Cependant, il a déclaré qu’afin d’atteindre son plein potentiel, une blockchain se doit de reposer sur une infrastructure centralisée.

    « Les partisans d’une blockchain totalement décentralisée n’ont pas d’argument solide, dans la mesure où la blockchain elle-même est un logiciel développé de manière centralisée. Il en va de même pour les systèmes de clé publiques, qui demeure une caractéristique intrinsèque à la blockchain. » Zhang Ye

    Carrefour en veut plus pour sa blockchain

    Le groupe Carrefour utilise déjà une blockchain afin d’assurer la traçabilité de certains poulets. Hier, l’entreprise a annoncé son désir d’étendre ce programme à huit autres produits d’ici la fin de l’année. Ainsi, les œufs, le fromage, le lait, les oranges, les tomates, le saumon et les steaks-hachés seront ajoutés au programme de traçabilité de Carrefour. Les consommateurs pourront donc utiliser leurs smartphones afin de scanner un code, qui leur offrira des informations sur chaque étape de la production de la denrée sélectionnée, de la ferme aux étalages.

    L’État de l’Illinois pourrait permettre le paiement d’impôts en cryptomonnaies

    Des législateurs de l’État de l’Illinois sont en train d’évaluer une proposition visant à permettre le paiement des impôts et taxes en cryptomonnaies.

    « En plus des autres méthodes de paiement proposées par la loi, le Département devra accepter les paiements en cryptomonnaies pour toute taxe imposée par l’État et gérée par le Département. » Extrait de la House Bill 5335

    Cette proposition de loi (House Bill 5335) est actuellement aux mains de l’Illinois House Revenue and Finance Committee (l’organe de législation financière de l’état) afin de procéder aux délibérations. Ainsi, l’Illinois pourrait grossir la liste des états « pro-crypto », peu après la Géorgie, l’Arizona et le Wyoming


    image from Shutterstock.com

    https://journalducoin.com/bitcoin/24h-planete-crypto-72-toute-lactualite-cryptomonnaies-francais/



Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.