24h sur la planète crypto #71 : toute l’actualité des cryptomonnaies, en français !



  • Bonjour à toutes et à tous, et bienvenue dans ce nouvel épisode de 24h sur la planète crypto ! N’oubliez pas qu’il vous est possible de recevoir cet article en avance en vous inscrivant à notre newsletter en bas de page ! Bonne lecture  !

    GMO aurait déjà miné l’équivalent de plusieurs millions de dollars

    Le fournisseur internet japonais GMO avait annoncé en septembre 2017 se lancer dans le mining. Leur division dédiée à cette activité était fonctionnelle dès fin 2017, et il est déjà l’heure des constats. En effet, l’entreprise a publié un rapport détaillant les revenus provenant de sa ferme de mining. Selon la publication, ce sont 23 BTC, 93 BTC et 124 BTC qui ont été respectivement minés en décembre, janvier et février. En plus de Bitcoin, la société mine également du Bitcoin Cash, et aurait miné 525 BCH au cours de ses trois mois d’existence. Au total**, les revenus de cette activité dépassent les 3 millions de dollars**. Cependant, aucune information sur l’investissement nécessaire pour y parvenir ne circule, ainsi, on ne peut garantir de la rentabilité du projet, même si ces sommes ont de quoi donner le vertige à des investisseurs particuliers.

    Islande : la police toujours à la recherche de 2 millions de dollars en matériel de minage

    En décembre 2017, une série de vols impliquant une grande quantité de matériel de minage faisait grand bruit dans la presse Islandaise. Au total, la valeur de l’équipement volé avoisine les 2 millions de dollars. Il s’agit de l’un des plus gros larcins se déroulant dans ce pays, et les médias ont déjà baptisé l’affaire «Big Bitcoin Heist», le «Grand Casse Bitcoin». Selon un journal local, ce sont 600 cartes graphiques, 100 sources d’alimentation, 100 disques durs et 100 processeurs qui ont été dérobés. L’investigation se poursuit, et pour l’instant, 11 individus ont été arrêtés dans ce qui est supposé être un crime organisé menant à l’un des plus gros casses sur le territoire.

    « C’est un vol à l’envergure sans précédent. Tout indique qu’il s’agit d’un crime extrêmement organisé. » Olafur Helgi Kjartansson Helgi, commissaire de police

    La maison mère de Mercedes-Benz va lancer sa cryptomonnaie

    Daimler AG est l’entreprise qui se cache derrière des grands noms de l’automobile, tels que Mercedes-Benz ou Smart. Lors du Mobile World Congress 2018, la société a révélé la création de sa propre devise numérique reposant sur une blockchain : le MobiCoin Initié en février 2018, ce projet vise à rétribuer les conducteurs faisant preuve d’une conduite « éco-friendly », à savoir conduire en douceur et à vitesse réduite. L’initiative est en phase de test, et le sera pour encore trois mois. Sur ce laps de temps, 500 conducteurs adoptant une conduite écologique seront récompensés par des MobiCoins. D’après ce que l’on sait, les Mobicoins seront stockés sur une application mobile. Il sera possible de les dépenser afin de recevoir des entrées VIP pour divers événements, tels que la Fashion Week de Berlin ou la finale de la MercedesCup. On ne sait pas pour l’instant s’il sera possible de convertir cette devise en fiat ou de l’échanger contre une autre cryptomonnaie.

    Les fonctionnaires sud-coréens privés de crypto !

    Il y a quelque temps, des suspicions de délits d’initiés pesaient sur certains agents gouvernementaux de la Corée du Sud. En réponse à ces suspicions, il a été exigé que tous les officiels déclarent les cryptomonnaies en leur possession. Une nouvelle mesure a été adoptée il y a peu, et il est désormais interdit aux membres du gouvernement de posséder des cryptomonnaies. Même si ces derniers n’évoluent pas dans un domaine lié aux cryptomonnaies, les représentants officiels s’exposeront à des sanctions disciplinaires en contrevenant à cette nouvelle disposition.

    « Le service du personnel a demandé [aux fonctionnaires] de ne pas détenir ou échanger de devises numériques, même s’il n’y a aucun rapport avec leur travail… C’est la première fois que le gouvernement formule une interdiction des cryptomonnaies pour tous les fonctionnaires. » Extrait du Maeil Business Newspaper

    USA : vente aux enchères de 2 170 BTC

    Le US Marshall Service a annoncé qu’une vente aux enchères de bitcoins saisis par la justice se tiendrai le 19 mars. Pour y participer, il faudra s’inscrire avant le 14 mars, et effectuer un dépôt de 200 000$. Ces bitcoins seront proposés en 14 lots. Deux lots de 500 BTC, onze lots de 100 BTC et un d’environ 70 BTC. Tous ces bitcoins ont été saisis lors d’affaires judiciaires, et certains de ces bitcoins sont issus de l’affaire Shaun Bridge, un agent des services secrets qui avait mis la main sur 800 000$ en BTC lors du démantèlement de Silk Road courant 2015.

    Inde : deux exchanges majeurs clôturés.

    Deux des exchanges les plus importants d’Inde ont récemment annoncé la cessation de leur activité, d’après l’India Times. BTCXIndia et ETHEXIndia ont donc tout deux déclaré la fin de leurs activités sous la pression gouvernementale. BTCXIndia avait d’ailleurs déjà précisé que tous les dépôts de fonds à compter du 1er janvier 2018 seraient retournés vers les comptes en banque des investisseurs, et avait conseillé à tous ses clients de retirer leurs fonds de l’exchange au plus vite.

    « Comme nous l’avons entendu lors du discours sur le budget, le gouvernement indien dissuade l’échange de cryptomonnaies. C’est ce qui ressort clairement des mesures prises par le gouvernement au cours de la dernière année, cela met notre entreprise sous pression et nous pose dans une situation où nous ne pouvons plus exercer notre activité de manière professionnelle. » Déclaration de BTCXIndia


    image from ShutterStock.com

    https://journalducoin.com/bitcoin/24h-planete-crypto-71-toute-lactualite-des-cryptomonnaies-en-francais/



Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.