[Presse] L'Agefi / La maîtrise des technologies sera clé pour le commerce de matières premières


  • Modérateur

    L’Agefi - Édition du mardi 6 mars 2018

    L’Agefi est un quotidien des affaires suisse traitant d’économie, de finances, et de politique. (Ne pas confondre avec l’hebdomadaire français)

    La maîtrise des technologies sera clé pour le commerce de matières premières

    Les technologies et les modèles d’affaires seront au centre des échanges de la dixième édition du Trading Forum à Genève. Par Stéphane Graber

    Extrait (…) Reflet des tendances du moment, le programme faisait la part belle aux nouvelles technologies et aux nouveaux modèles d’affaires qui apparaissent comme une véritable force disruptive dans les chaînes d’approvisionnement et les incursions de nouveaux entrants tels qu’Apple, Tesla ou les GAFAM. L’activité de négoce, souvent perçue comme conservatrice dans son approche aux affaires, n’en est pas moins en train de s’adapter à ces évolutions en s’appuyant sur ses avantages compétitifs intrinsèques. (…) La technologie blockchain était au centre des discussions avec la présence d’acteurs du secteur comme Mercuria ou LDC qui ont annoncé ces derniers mois avoir testé avec succès des transactions via blockchain. Pour un secteur dont les marges sont toujours plus sous pression, les gains d’efficience liés à la blockchain et à une accélération du cycle transactionnel représentent un enjeu capital. Reste qu’il est encore trop tôt pour déceler quelles technologies seront adoptées dans l’avenir. S’il est un aspect sur lequel les nouvelles technologies sont unanimement perçues comme un différenciateur à court terme, c’est bien en matière de traçabilité. Le Forum a été l’occasion de faire le point sur les attentes croissantes des consommateurs en matière d’origine des biens qu’ils consomment, de durabilité ou de commerce équitable. Cette tendance lourde transcende tous les secteurs et c’est précisément le déploiement de la blockchain qui est en mesure d’assurer une traçabilité totale, que ce soit du champ à l’assiette ou du puits au réservoir. (…) il y aura toujours plus de transparence dans le futur ce qui augmentera la pression sur les prix. (…) Les négociants semblent en bonne position pour relever le défi de la rationalisation des chaînes d’approvisionnement. Ils pourront ainsi mieux accompagner les producteurs et mieux répondre aux besoins de consommateurs de plus en plus portés sur des produits de niche. (…)

    0_1520331307088_modèle copie 7.jpg

    © Tous droits réservés


Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.