[Presse] Le Parisien / Après le bitcoin, place aux autres crypto-monnaies


  • Modérateur

    Le Parisien - Édition du mardi 6 mars 2018

    Après le bitcoin, place aux autres crypto-monnaies

    Deux krachs financiers ont refroidi les petits épargnants qui avaient misé sur le bitcoin. Ils recherchent la nouvelle martingale. Par Boris Cassel

    Extrait Les krachs passent, le fantasme de l’enrichissement sans peine reste. La magie du bitcoin (…) n’a pas, pour eux, vraiment opéré. Du coup, les spéculateurs ont jeté leur dévolu sur de nouvelles crypto-monnaies. « Le bitcoin, ce n’est pas rentable. Même quand il augmente, cela ne progresse que de quelques pourcents », raconte Gahzi, 33 ans, qui a misé 1 500 €. Après avoir perdu beaucoup d’argent en février, le Parisien est certain d’avoir trouvé le bon filon. «Les crypto-monnaies chinoises sont ultrarapides. Regardez le walton, en janvier, en une semaine, sa valeur a triplé. » Mais sa chouchoute se nomme neo. Une crypto qui cartonne. Lancée en août 2016, elle se classe à la 7e place des crypto-monnaies les plus populaires avec un marché déjà évalué à plus de 7 Mds$ (5,7 Mds€). Dans cette course, les crypto-spéculateurs se passent les bons tuyaux sur Twitter, Reddit ou Telegram. (…) « Tous ceux qui ont du bitcoin depuis quelque temps regardent les autres crypto-monnaies : on cherche l’excitation, et, avec le bitcoin, il n’y en a plus trop », confirme Pierre, 24 ans, qui a investi 500 € en bitcoin l’été dernier. « Les spéculateurs s’intéressent au neo car ils se disent qu’elle pourrait un jour être la crypto-monnaie officielle chinoise », explique Brian O’Hagan, marketing manager à la Maison du bitcoin. Une rumeur qui pousse le cours à la hausse. Jusqu’au prochain krach ?

    0_1520318175328_modèle copie 5.jpg

    © Tous droits réservés


Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.