[Presse] Les Echos / Les capital-risqueurs investissent les ICO


  • Modérateur

    Les Echos - Édition du lundi 26 février 2018

    Les capital-risqueurs investissent les ICO

    Les levées via des émissions d’actifs numériques (ICO) ont dépassé les capitaux souscrits par des fonds dans des projets de blockchain.

    Extrait (…) Au dernier trimestre 2017, les start-up portant des projets liés à la blockchain ont levé 4 milliards de dollars dans le monde via l’émission d’actifs numériques échangeables contre des cryptomonnaies : les ICO (…) Les fonds classiques sont donc forcés de s’intéresser à ces levées. Ils envisagent de « tokenizer » certains de leurs actifs, (…). Avolta Partners réfléchit à créer un fonds sur ce modèle et travaille également avec des gérants classiques de « venture » sur le sujet. « L’idée in fine est d’offrir plus de liquidité à leurs investisseurs. » Ils s’interrogent néanmoins, dit-il, « à rester conforme à la régulation pour ne pas risquer de perdre leur licence de gestion ». (…) Les prises de position des régulateurs, enfin, font craindre à la perte du principal atout de ces levées rapides et sans contrainte : l’autorégulation. En France, l’AMF semble avoir entendu les demandes de France Digitale en faveur d’un régime hybride et optionnel. Un atout compétitif pour la French Tech : « Les start-up françaises et européennes se battent encore et toujours contre ce fossé financier qui les sépare de celles de la Silicon Valley. Les ICO seraient- elles la clef pour le combler ? Oui, s’il s’agit d’un processus maîtrisé qui ne met en péril ni les investisseurs ni les entrepreneurs qui souhaitent financer leur projet de réseau décentralisé via l’émission de jetons (“token”) », milite depuis plusieurs semaines Jean-David Chamboredon, coprésident de France Digitale et dirigeant du capital-risqueur Isai.

    0_1519623430140_modèle copie.jpg

    © Tous droits réservés


Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.