[Presse] Les Affaires / un bitcoin, ça vaut quoi ?

  • Modérateur -

    Les Affaires - Édition du 24 février 2018 — n° 04

    Les Affaires, est un journal bi-mensuel économique québécois.

    un bitcoin, ça vaut quoi ?

    Les enthousiastes y voient une révolution technologique offrant un grand potentiel d’enrichissement. Les sceptiques le décrivent comme le parfait exemple d’une bulle qui pourrait faire bien des malheureux. Par Stéphane Rolland

    Extrait (…) Comme pour n’importe quel actif, la valeur du bitcoin sera déterminée par l’offre et la demande. (…) Comme l’offre est plafonnée, c’est la demande qui déterminera le prix. « Acheter du bitcoin aujourd’hui, c’est spéculer que la demande pour les propriétés du bitcoin sera beaucoup plus élevée dans le futur. (…) Difficile de mettre un cours cible comme les analystes le font pour les actions, abonde Frederick Pye, PDG de 3iQ , qui a lancé un fonds de cryptomonnaies. Il fait toutefois référence à la valeur de certains actifs traditionnels pour faire une hypothèse. La valeur des liquidités partout dans le monde est d’environ 90 000 milliards de dollars américains, selon le site Visual Capitalist. Si on ajoute les actions et l’or, on arrive à une valeur de 171 000 G$ US. En accaparant « seulement » 1 % de cette capitalisation, le bitcoin vaudrait près de 80 000 $ US. « Ça pourrait accaparer une part de marché plus grande, mais ça donne une idée. » Hendrix Vachon, économiste (…), est sceptique lorsqu’il entend ce genre de chiffre. À l’opposé, il croit plutôt que le bitcoin est « voué à l’échec ». (…) Même si une bulle se formait autour du bitcoin, cela ne serait peut-être pas une mauvaise chose, pondère M. Lalonde [président de Rivemont, NDLR], qui croit tout de même que les perspectives sont bonnes à long terme. (…) Même si c’est le cas, de grandes richesses se sont construites en jouant des bulles comme les technologies ou l’immobilier. C’est un marché haussier incroyable! À mon avis, ce serait dommage de ne pas en profiter. » La correction du bitcoin de près de 50% en janvier pourrait être le calme avant la tempête, avance M. Vachon. «C’est la demande qui va nous le dire. Si, après la baisse du début d’année, les gens sont découragés de ne pas revoir les cryptomonnaies remonter, on pourrait assister à une vente massive, ce qui mènerait à un krach. »

    0_1519399956097_modèle copie.jpg

    © Tous droits réservés