Plexcoin : Cour supérieure



  • L’Autorité des marchés financiers (AMF) s’inquiète des activités d’un couple de Québec qui serait impliqué dans le lancement d’une nouvelle monnaie virtuelle.
    un texte de Yannick Bergeron

    Appelée le PlexCoin, cette nouvelle monnaie virtuelle est censée concurrencer le bitcoin. Selon l’AMF, elle représente un grand risque pour les investisseurs.

    Le chien de garde des marchés financiers québécois s’adresse maintenant à la Cour supérieure pour que le couple cesse de solliciter des investisseurs.

    Dominic Lacroix et Sabrina Paradis-Royer font déjà l’objet des diverses ordonnances obtenues par l’AMF auprès d’un tribunal administratif.

    Dès la fin du mois de juillet, le Tribunal administratif des marchés financiers a ordonné à Lacroix de ne plus solliciter de clientèles pour le PlexCoin. Son entreprise a des bureaux dans un édifice du boulevard Lebourgneuf.

    L’AMF est revenu à la charge la semaine dernière pour obtenir un blocage des avoirs du couple. Selon l’AMF, le PlexCoin a transgressé les ordonnances du tribunal en vendant de la monnaie virtuelle à de nombreux investisseurs.

    L’organisme veut donc que la Cour supérieure intervienne dans le but d’obtenir une condamnation pour outrage au tribunal.

    Une audience est prévue la semaine prochaine.

    L’AMF inquiète

    En attendant, le site de PlexCoin est toujours en ligne et fait miroiter des rendements mirobolants.

    L’entreprise prétend même que cette devise virtuelle « pourrait devenir la principale crypto-monnaie d’échange et la plus utilisée à l’échelle mondiale », détrônant même le bitcoin.

    « La sécurité du public investisseur est en jeu », a soutenu le porte-parole de l’AMF, Sylvain Théberge.

    Source: http://beta.radio-canada.ca/nouvelle/1058607/couple-fraude-monnaie-virtuelle-amf


  • Etherian

    Quand on essaye de se connecter à leur site (plexcoin.com/plexcoin.tech) depuis une IP québecoise :

    MISE EN GARDE

    Toute personne demeurant dans la province de Québec au Canada, ayant acheté des PlexCoin au moyen d’une carte de crédit liée à une adresse de facturation dans la province de Québec en contravention de l’interdiction d’achat pour les résidents du Québec mentionnée lors de leur inscription dans les modalités et conditions, seront remboursés.

    Suite à l’ordonnance du Tribunal administratif des marchés financiers qui a assimilé l’achat d’un PlexCoin à un investissement, ladite interdiction fut ajoutée notamment pour les acheteurs résidant au Québec. Bien que la contestation de cette ordonnance soit entendue le 2 novembre 2017, nous rendons inaccessible les sites internet plexcorps.com, plexcorps.tech, plexcoin.com et plexcoin.tech pour toute personne détenant une adresse IP au Québec.

    Afin d’être en mesure de procéder au remboursement des acheteurs résidant au Québec, cités ci-dessus, une demande a été déposée auprès du Tribunal administratif des marchés financiers le 29 septembre 2017. Nous espérons une entente avec l’Autorité des marchés financiers à cet effet.

    Nous vous tiendrons au courant de l’évolution de la situation.

    Merci de votre compréhension.

    [traduction en anglais}

    Au passage, leur page facebook a été recréée pour la troisième fois…


  • Admin

    @sigmar a dit dans Plexcoin : Cour supérieure :

    Toute personne demeurant dans la province de Québec au Canada, ayant acheté des PlexCoin au moyen d’une carte de crédit liée à une adresse de facturation dans la province de Québec en contravention de l’interdiction d’achat pour les résidents du Québec mentionnée lors de leur inscription dans les modalités et conditions, seront remboursés.
    Suite à l’ordonnance du Tribunal administratif des marchés financiers qui a assimilé l’achat d’un PlexCoin à un investissement, ladite interdiction fut ajoutée notamment pour les acheteurs résidant au Québec. Bien que la contestation de cette ordonnance soit entendue le 2 novembre 2017, nous rendons inaccessible les sites internet plexcorps.com, plexcorps.tech, plexcoin.com et plexcoin.tech pour toute personne détenant une adresse IP au Québec.
    Afin d’être en mesure de procéder au remboursement des acheteurs résidant au Québec, cités ci-dessus, une demande a été déposée auprès du Tribunal administratif des marchés financiers le 29 septembre 2017. Nous espérons une entente avec l’Autorité des marchés financiers à cet effet.
    Nous vous tiendrons au courant de l’évolution de la situation.
    Merci de votre compréhension.

    Chaud


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.