Russie et Bitcoin partie 2



  • Décidément tous ne tourne pas rond chez eux.

    Le ministre des finances Russe Alexey Moiseev a dit qu’il est " dur de ne pas dire que les crypto-monnaies n’est pas un plan Ponzi" parmi les plans soudains à bannir. Parlant dans un interview sur la chaîne de télévision locale Rossiya 24, Moiseev a dit que le gouvernement veux seulement autoriser “ceux qui sont qualifié d’investisseurs” et qui ont " une raison" pour acheter des crypto-monnaies ou des options. Les privées n’auront pas droit d’investir dedans.

    Pour les personnes normales, ce n’est pas une solution, ceci est vraiment un investissement dangereux et peux mener a perdre beaucoup d’argent
    Déclarations contradictoires

    Ses déclarations viennent juste une semaine après l’annonce d’une compagnie d’exploitation minière de Bitcoin sponsorisée par l’état, qui a l’intention de lever $100 millions pour emporter la part de marché de la Chine.

    Les nouveaux plans pour le règlement de crypto-monnaie signifieraient que la Bourse de Moscou constituerait la plate-forme unique par laquelle les investisseurs pourraient gagner l’exposition à Bitcoin et d’autres.

    Les commentaires précédents des régulateurs ont suggéré que le soi-disant BitRuble de la Russie, actuellement en développement par la banque centrale, apprécierait considérablement plus de liberté du marché que cryptocurrencies ‘traditionnel’.

    “Nous n’offrons pas d’appeler la devise [cryptocurrency] ou la réguler comme la devise”, a ajouté Moiseev.

    La nature brève des nouvelles n’a pas inclus comment les autorités projettent de prévenir les citoyens achetant crypto-monnaies. Les futures étapes pourraient inclure potentiellement le blocage de sites Internet de change en accord avec les habitudes semblables par les régulateurs dans les années précédentes.


  • Ripple

    @cryptosuisse a dit dans Russie et Bitcoin partie 2 :

    “Nous n’offrons pas d’appeler la devise [cryptocurrency] ou la réguler comme la devise”, a ajouté Moiseev.

    Selon les divers articles que je lis, je pense que les états vont autoriser ce qui est uniquement réglementé par eux-mêmes ou par les institutions du gouvernement comme les banques.

    C’est pour ça que Ripple est une force selon moi.
    Car des réglés bien strictes sont accompagnées dans l’implémentation de chaque état.

    J’espère néanmoins que le BTC sera accepté partout dans le monde !
    Bien sûr les gouvernement vont vouloir prendre leurs part du GATEAU et limité les accès pour les achats/ventes…



  • Si en france on autorisait le paiement des impots en bitcoin, il faudrait deux ans pour mettre fin à la dette du pays : )


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.