Reportage cryptomonnaies Fce 2



  • Bonjour à tous,
    Journaliste pour France 2, je m’intéresse aux cryptomonnaies et à la Blockchain.
    Dans le cadre de la préparation d’un reportage, je suis à la recherche d’investisseurs en BTC ou Ethereum avec qui échanger.
    Si cela vous intéresse, vous pouvez me contacter à cette adresse : thomas.lelong@francetv.fr
    Merci à tous
    Thomas



  • @ThomasLelong233 Si on doit parler c’est ICI! La force du Bitcoin repose sur la confiance et la transparence. Il en va de même pour les médias (normalement).



  • @ThomasLelong233 bonjour Thomas,
    Je partage l’avis de @vix18, en posant des questions dans un premier temps sur ce forum vous permettra d’echanger sur le sujet en ayant plusieurs points de vue.



  • Bonsoir,

    Je suis du meme avis. Si par la suite vous souhaitez un entretien afin de nous filmer pour les besoins du reportage, il n’y a pas de soucis.

    Le fait de poser vos questions ici dans un premier temps vous permettra d’établir le périmètre de votre reportage car le monde de la crypto-monnaie/blockchain est … comment dire … c’est un monde à part entière. Il y a plein d’aspect à prendre en compte.



  • Bonjour à tous,

    Merci pour vos réponses. Je suis bien sûr tout à fait ouvert au fait d’exposer à tous mes questions et ce que je cherche.
    Les crypto-monnaies m’intéressent car nous sommes me semble-t-il à un virage dans ce domaine, de la sphère spécialisée au grand public.
    Je cherche donc en premier lieu à expliquer leur fonctionnement, technique, leur histoire, ainsi que leur(s) vocation(s).
    Je suis ensuite à la recherche de personnes qui les utilisent, à des fins commerciales mais aussi spéculatives. L’idée est de comprendre leurs spécificités, ce qu’elles permettent, en quoi la Blockchain représente une potentielle révolution, leur part de risque…etc.
    Enfin, mon objectif est de rendre ce sujet accessible au plus grand nombre, sans pour autant faire de raccourcis, en privilégiant des portraits d’utilisateurs, de créateurs, d’investisseurs, bref d’acteurs de ce monde.

    Merci à tous,

    Thomas



  • @ThomasLelong233 a dit dans Reportage cryptomonnaies Fce 2 :

    de la sphère spécialisée au grand public.

    Ce sera long, mais les crypto-monnaies semblent avoir pris ce chemin oui (même si pour le moment, c’est surtout les arnaques qui fleurissent sur Facebook)



  • @ThomasLelong233 Il faut bien commencer par quelque chose 😊

    1-le Bitcoin permet de s’échanger entre personnes sans avoir besoin d’être à coté de la personne avec qui on échange. Et plus rapidement que le temps qu’il me faudrais pour trouver la monnaie dans mon porte-monnaie.

    Cas concret: mon frère est en vacances à 1000km de moi, je suis au téléphonne avec lui il est dans un café qui accepte le Bitcoin. Je peux lui payer le café en quelques secondes.

    2-les frais de transactions sont ridicules pour les envois de sommes importantes ce qui simplifie grandement les virement pour les gens qui travaillent à l’étranger et envoient de l’argent à leurs familles.

    Cas concret: pour envoyer 1000€ à ma famille via Western Union je dois me déplacer vers un guichet WU (pas forcément à deux pas) et je vais perdre mon temps et payé 100€ de frais pour que ma famille reçoive l’argent. Et elle devra se déplacer perdre son temps etc…
    Avec Bitcoin que j’envoie 1000€ ou 10000000€ je paye 3€ (actuellement) et c’est instantané sans prise de tête ni déplacement.

    3-je suis propriétaire de mon argent, il n’appartient ni à la banque centrale, ni au roi, ni personne d’autre que moi. Personne peut m’empêcher de payer ou de reçevoir de l’argent quand je le souhaite.

    Cas concret: j’ai un compte en banque et pour une raison quelconque la banque gèle mes avoirs. Je suis dans l’incapacité de subvenir à mes besoins parceque un tiers décide de ce que j’ai le droit ou non de faire avec mon argent. Avec Bitcoin aucun problème à ce niveau la.

    4-sur présentation d’une adresse bitcoin dans une émission télévisée. Je peux choisir d’envoyer un don pour une cause qui me parait juste en 10 secondes chrono.

    Cas concret: émission “aider les enfants victimes de maladies rares” voici le QRcode pour vos dons. Je peux décider d’envoyer 5€ et si 1000000 de personnes font la même chose bah jvous laisse faire le calcul.

    5-tout est transparent sur la blockchain Bitcoin on peut remonter la première transaction effectuée. On ne connais pas le propriétaire de l’adresse (pour le moment) mais on peut voir combien il a sur son adresse. Et donc savoir si il est solvable ou non.

    Cas concret: les hackers qui ont demandé une rançon via le ransomware on du mal à retiré leurs bitcoins en €. Car si ils le font ils seraient démasqués rapidement. Puisque ont peut voir d’ou et ou vas l’argent.

    6-Avec bitcoin chaque individu est sa propre banque. Pas besoins d’aller retirer des billets au distributeur. On a toujours le change exact sur soit.

    Cas concret: j’ai 200€ je veux me payer un café. Pas de chance la carte Visa n’est pas acceptée pour ci-peux et je dois trouver quelqu’un qui veuille bien me faire du change. #perte de temps

    7-lors d’un paiement avec une carte de crédit, la banque et le destinataire on toutes les informations sur ma carte et peuvent si ils sont mal intentionés me prélevé des montants contre ma volonté.
    Avec Bitcoin c’est tout simplement impossible.

    8-les Euros, les dollars… sonts falsifiables depuis leur créations et je peut me retrouver avec des faux billets qui se réveleront très vite être inutilisables et personne ne me les remboursera. Le Bitcoin est infalsifiable et plus sûr que n’importe quelle monnaie traditionelle aujourd’hui.

    Je pourrai continuer longtemps comme ça, mais je vais laisser la parole au autres également.

    Pour résumé Le Bitcoin est une nouvelle façon de pensé la finnance. Une forme révolutionaire de rendre l’argent à ceux qui créent la richesse et non ceux qui l’exploite, les gens qui ont du talent qui n’ont pas forcément de compte en banque. Et aujourd’hui quelqu’un sans compte en banque est moins que rien, et c’est pas normal. Bourré de talent et sans argent. Bitcoin c’est… et je fini par cette citation:

    « Découvrir Bitcoin est un parcours initiatique étrange, qui mène habituellement de l’indifférence à la fascination, en passant par le mépris, la méfiance, l’incrédulité, la perplexité, l’étonnement puis la stupeur. Bitcoin est quelque chose de si nouveau, si complexe, si protéiforme, si multidimensionnel, si radicalement différent de ce dont nous avons l’habitude, qu’il faut généralement s’y prendre à plusieurs fois avant d’avoir l’impression d’y comprendre quoi que ce soit (et encore cette impression s’avère-t-elle vite illusoire). »

    FIN


  • Etherian

    @ThomasLelong233 a dit dans Reportage cryptomonnaies Fce 2 :

    Bonjour à tous,

    Merci pour vos réponses. Je suis bien sûr tout à fait ouvert au fait d’exposer à tous mes questions et ce que je cherche.
    Les crypto-monnaies m’intéressent car nous sommes me semble-t-il à un virage dans ce domaine, de la sphère spécialisée au grand public.
    Je cherche donc en premier lieu à expliquer leur fonctionnement, technique, leur histoire, ainsi que leur(s) vocation(s).
    Je suis ensuite à la recherche de personnes qui les utilisent, à des fins commerciales mais aussi spéculatives. L’idée est de comprendre leurs spécificités, ce qu’elles permettent, en quoi la Blockchain représente une potentielle révolution, leur part de risque…etc.
    Enfin, mon objectif est de rendre ce sujet accessible au plus grand nombre, sans pour autant faire de raccourcis, en privilégiant des portraits d’utilisateurs, de créateurs, d’investisseurs, bref d’acteurs de ce monde.

    Merci à tous,

    Thomas

    Bonjour,
    quel format souhaites-tu avoir pour ton reportage ? Est-ce un aparté de 2 minutes au journal télévisé ou un dossier de 45 minutes ou 1h30 dans une émission d’enquête ?
    Cela va grandement influencer le niveau de détails que l’on peut fournir.
    Si tu veux une petite introduction :

    Je cherche donc en premier lieu à expliquer leur fonctionnement, technique,

    Le développement des cryptomonnaies est basée sur la technologie blockchain. Cette technologie consiste à tenir un registre de toutes les transactions effectuées depuis sa création. Au lieu que ce registre soit confiée à un tiers de confiance (par exemple, une banque), il est partagé entre de nombreux ordinateurs dans le monde.
    Pour enregistrer une nouvelle entrée, un mécanisme de validation doit être mis en place. La plus populaire consiste à utiliser de grosses puissances de calcul, qui s’est révélée avec le temps être une technique efficace contre la fraude. La personne qui a fait la validation reçoit ensuite une rémunération.
    Une autre caractéristique importante est l’utilisation de clés privées et clés publiques. La clé privée est une suite de caractères qui permet d’envoyer des fonds, et donc doit être gardée secrète par son propriétaire. La clé publique est une suite de caractères qui permet juste de recevoir des fonds, et peut donc être communiquée librement. Concrètement, pour devenir “propriétaire” de fonds, il faut se créer une paire “clé privée/clé publique”. On envoie les fonds grâce à la clé publique, et si une personne est la seule à connaitre la clé privée, elle seule peut retirer les fonds.

    leur histoire,

    Bien que des concepts aient été présenté à la fin des années 90, la première véritable cryptomonnaie a été introduite en 2009, le Bitcoin. Le principal développeur porte le pseudonyme de Satoshi Nakamoto et est resté anonyme depuis cette date. Plusieurs autres cryptomonnaies ont été lancées par la suite, avec une explosion depuis les 2 dernières années, avec des buts, mécanismes et philosophies parfois différentes, mais toujours avec les mêmes bases.

    ainsi que leur(s) vocation(s).

    Le Bitcoin est un fonds différent de ce que l’on connait - ce n’est pas de l’or, ou des euros, ou une action. Il a pour vocation, à l’origine, d’être un moyen d’avoir des fonds qui ne nécessitent pas de faire confiance à un tiers (une banque, un gouvernement).
    L’Ethereum, le deuxième en terme de capitalisation, a pour vocation d’être un support à “smart contracts” : en clair, au lieu d’inscrire des transactions dans le registre, on inscrit des bouts de programme. L’intérêt, c’est d’avoir un fonctionnement transparent, immuable (on ne peut pas en modifier les termes après coup) et irrévocable, ce qui en fait une technologie intéressante pour des contrats.
    De nombreuses cryptomonnaies ont chacune leur vocation, si tu veux avoir des détails, je t’invite à aller lire un sujet que j’ai créé il n’y a pas longtemps : https://cryptofr.com/topic/4744/petite-analyse-détaillée-sur-les-principales-cryptomonnaies

    Je suis ensuite à la recherche de personnes qui les utilisent, à des fins commerciales mais aussi spéculatives. L’idée est de comprendre leurs spécificités, ce qu’elles permettent, en quoi la Blockchain représente une potentielle révolution, leur part de risque…etc.
    Les actualités de cryptofr listent les commerces en France qui acceptent le bitcoin comme moyen de paiement. Je pense que c’est un bon point de départ : pourquoi acceptent-ils le bitcoin ? Si oui, est-ce que ça marche ? etc

    Pour l’intérêt spéculatif, il est patent : il suffit de voir les hausses parfois démentielles de certaines cryptomonnaies (+25000% pour NEO depuis le 1er janvier, +300% pour le bitcoin). Evidemment, la part de risque est extrêmement élevée, il y a un certain nombre de cryptomonnaies qui ne valent plus rien, il y a eu des vols, des pertes suite à des plateformes d’échanges qui ont fait faillite, etc.
    On peut lister des anecdotes, comme le monsieur qui a mis son ordinateur avec 7500 bitcoins à la décharge, ce qui vaut… 25.000.000 d’euros à l’heure actuelle. Ou le premier paiement en bitcoins, 10000 bitcoins pour 2 pizzas, en 2010, soit 30.000.000 d’euros à l’heure actuelle.

    Voilà, c’est tout un monde, tout dépend du cadre de ton reportage.



  • Merci à tous pour vos réponses détaillées, j’y ai appris beaucoup de choses. Je suis également allé voir le sujet sur les différentes cryptomonnaies : très intéressant.
    Le reportage durera entre 15 et 25 minutes, selon ce que je vais réussir à faire et à avoir.
    Je cherche maintenant à rencontrer ou discuter avec des particuliers devenus “traders” de crypto monnaies. N’hésitez pas à m’écrire si vous souhaitez faire partager votre expérience. Je précise qu’il s’agit dans un premier temps de discuter et d’échanger.
    Merci à tous, et bon week-end.
    Thomas



  • @ThomasLelong233 je compte sur vous pour faire un reportage qui reflaite vraiment la réalité. 😊
    Trop d’articles et de videos ne reflètent pas la réalité et font passer la crypto-monnaie pour quelque chose de fantaisiste et absurde.
    Il faut rendre à Bitcoin ce qui appartient à Bitcoin… La vérité et la transparence!

    Bon Week-end



  • Pour compléter ce que dit @Sigmar , j’ajouterai que si les cryptos sont fondées certes sur la blockchain - un registre partagée contenant l’intégralité des transactions validées par les mineurs - mais que c’est le protocole de consensus qui est à mon sens essentiel de mettre en avant.

    Un registre partagé, ca existe sans Bitcoin et ce n’est pas révolutionnaire (un google doc ?). Ce qui est nouveaux, c’est la nécessité de faire consensus (Proof of work, chaîne la plus longue, etc…) pour modifier ou ajouter une transaction à la blockchain. Je rentre pas dans les détails, mais je trouve important de ne pas se focaliser sur la “hype” Blockchain et de s’intéresser à la décentralisation, à la résistance à la censure et au consensus.

    Bon courage @ThomasLelong233 pour ton reportage, tu trouvera tout ce qu’il faut sur ce forum et sur le slack normalement. On espère tous qu’il donnera une image fidèle de cette communauté !



  • Je fais tout pour! Merci à vous ! et bon week-end!



  • Le reportage cible la spéculation ou les échanges de crypto-monnaie ? Il faudra préciser si vous cherchez des e-golden-boy ou simplement des utilisateurs qui participent au projet, acteurs du développement de monnaies efficaces et non-centralisées…



  • Bonjour Chris,
    J’ai déjà calé plusieurs interviews ou séquences avec des pionniers, des acteurs centraux, ou de simples utilisateurs de crypto-monnaies. Je suis donc plutôt à la recherche de “whale” ou “e-golden-boy”, pour illustrer aussi l’aspect spéculatif de ces monnaies virtuelles.
    Merci à vous, et bonne journée,



  • Bonjour,

    Le reportage passe quand à la TV ?
    Et à quelle heure ?



  • Bonjour. Le reportage sera diffusé en octobre, à 22h50 sur France 2



  • @ThomasLelong233 Sa sent l’arnarque ton reportage 😡

    "En France aussi, la « Bitcoin mania » prend de l’ampleur : étudiants en quête d’argent facile ou jeunes cadres démotivés, ils scrutent le cours du bitcoin toute la journée, ont leur propre banque et leur propre coffre-fort : une clef USB anti-hacking ! Car le bitcoin a une face sombre : des piratages de comptes de plusieurs centaines de millions d’euros.

    De Paris à Tokyo, enquête sur ces spéculateurs d’un nouveau genre."

    Un reportage de Thomas Lelong."

    Je le sent pas dutout… mais bon je peux me tromper 😊

    #méfiance #coupable #superficiel


  • Admin

    @vix18 lol présenté comme ça, ça sent très fort en effet…



  • Hahahahahahahaha !
    C’était à prévoir. Il n’y a pas un journaliste pour en sauver un autre. Il faut faire du sensationnalisme, en mode trash si possible.
    Faire du journalisme ? Mais vous n’y pensez pas mon cher monsieur !


  • Etherian

    Bah, c’est un angle pour faire un reportage.
    Je trouve ça personnellement un peu réducteur de réduire le bitcoin à “des jeunes geeks se prennent pour des traders avec les cryptomonnaies” et “les cryptomonnaies sont liées à des piratages”, surtout qu’on avait passé du temps sur ce forum à présenter d’autres facettes, mais bon, c’est le choix du journaliste.


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.