Mise à jour : Plexcoin



  • Monnaie virtuelle - PlexCorps, PlexCoin, DL Innov inc., Gestio inc. et Dominic Lacroix sont visés par plusieurs ordonnances

    21 juillet 2017 Décisions et ordonnances de blocage et d’interdiction

    Montréal – Le 20 juillet 2017, suivant une demande déposée par l’Autorité des marchés financiers, le Tribunal administratif des marchés financiers (TMF) a prononcé ex parte diverses ordonnances à l’encontre de PlexCorps, PlexCoin, DL Innov inc., Gestio inc. et Dominic Lacroix en lien avec leurs activités associées à un investissement dans l’achat de PlexCoin, une monnaie virtuelle.

    Plus précisément, le TMF a interdit à PlexCorps, PlexCoin, DL Innov inc., Gestio inc. et Dominic Lacroix d’exercer toute activité en vue d’effectuer, directement ou indirectement, toute opération sur toutes formes d’investissement décrites à l’article 1 de la Loi sur les valeurs mobilières, dont la sollicitation et le démarchage d’investisseurs, au Québec ou à partir du Québec vers l’extérieur du Québec.

    Le TMF a également ordonné à PlexCorps, PlexCoin, DL Innov inc., Gestio inc. et Dominic Lacroix de retirer toute annonce ou sollicitation faite sur tout site Internet de discussion ou autrement, en lien avec des valeurs mobilières ou toutes formes d’investissement, publiée ou diffusée par Internet ou autrement, et ce, directement ou indirectement par ces derniers.

    De plus, le TMF a ordonné à PlexCorps, PlexCoin, DL Innov inc., Gestio inc. et Dominic Lacroix de fermer les sites Internet www.plexcorps.com et www.plexcoin.com ou tout autre site de même nature que ces sites, publié ou diffusé, directement ou indirectement, par ces derniers ou à défaut, les rendre inaccessibles pour toute adresse IP du Québec afin d’empêcher que toute personne résidant au Québec puisse consulter ces sites Internet. Le TMF leur a aussi ordonné de faire paraître son ordonnance sur la page d’accueil de ces sites.

    Enfin, le TMF a ordonné à Facebook Canada Ltd. de fermer les comptes Facebook de PlexCorps et de PlexCoin.

    Notons que DL Innov inc. et Dominic Lacroix sont visés par d’autres ordonnances, lesquelles ont été prononcées par le TMF le 13 juin 2017.

    L’Autorité des marchés financiers est l’organisme de réglementation et d’encadrement du secteur financier du Québec.

    – 30 –

    Information :

    Journalistes seulement :
    Sylvain Théberge : 514 940-2176

    Centre d’information
    Québec : 418 525-0337
    Montréal : 514 395-0337
    Autres régions : 1 877 525-0337
    Twitter : @lautorite Ce lien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre

    source: https://lautorite.qc.ca/grand-public/salle-de-presse/actualites/fiche-dactualite/monnaie-virtuelle-plexcorps-plexcoin-dl-innov-inc-gestio-inc-et-dominic-lacroix-sont-vises-pa/



  • merci beaucoup!



  • a dit dans Mise à jour : Plexcoin :

    Sylvain Théberge

    Bonjour Monsieur Théberge,

    Vous êtes le Directeur des relations médias et affaires publiques chez l’Autorité des marchés financiers du Québec je crois. Vous croyez qu’une réglementation sur la crypto-monnaie arrivera bientôt pour l’investissement dans ce marché?

    Merci et bonne journée!



  • @carl, c’est seulement un copier collé du site. Je vous invite à communiquer directrement avec l’AMF.



  • @mouflon240 ah! ok. Merci!



  • Et dire que j’allais investir dedans.En même temps,l’avis était unanime.

    Merci pour l’infos!
    Le rêve n’aura pas duré très longtemps, le masque est vite tombé…


  • Admin

    @mouflon240 merci 🙂

    C’est allé vite !



  • Malheureusement, ils vont continuer dans la même direction : https://forums.redflagdeals.com/plexcoin-scam-bitcoin-killer-2111780/6/.

    Je cite :

    Unfortunately, we do not have more details on this subject for the moment

    Release

    PlexCorps confirms, in contradiction with the allegations of the AMF (“autorité des marchés financiers”) from the Quebec province in Canada, that the headquarter of PlexCorps and its PlexCoin, PlexWallet, PlexCard, and PlexBank products are located in Singapore and thus subject to the laws in effect in Singapore.

    The AMF (“autorité des marchés financiers”) does not have any jurisdiction outside of Quebec, Canada, and can not ask in any case for the shutdown of www.plexcorps.com and www.plexcoin.com websites. Likewise, they can not ask for the closing of PlexCorps and PlexCoin’s Facebook accounts since there are no installations of any nature present in the province of Quebec, Canada. PlexCorps’ project is legal and under regulations; it can not be stopped.
    Because of the high volume of emails that we receive, we had to engage three firms for the management of our social media, one of which is based in Quebec, Canada. Unfortunately, we had to terminate the service contract with this enterprise due to this publication by the AMF (“autorité des marchés financiers”) concerning them, in order to preserve the credibility of our enterprise.

    We should have verified more in details the past of this enterprise from Quebec before giving them the contract. Thus, we have removed their access to our social media and recovered the files, images, sounds and texts they had in their possession for future publications.

    Important: The social media management contract is now terminated with this firm and the PlexCorps and PlexCoin projects will continue and not be affected. Thank you for your comprehension.

    Co-founder at PlexCorps

    Et

    The laws about cryptocurrencies in Canada are not well defined yet so they basically shut down any cryptocurrency project. They thought that the company responsisble for our social media were also the founders of this project which is false.
    Thank you


  • Admin

    @Ernest3 ils prétendent toujours être originaire de singapour mais on a toujours eu 0 preuve



  • @ffmad Juste leurs réponses, leur français, leur anglais sont des faits minimalement suffisant pour savoir qu’ils ne viennent pas de là. Les avez-vous vu parler dans d’autres langues ? Si non, ben il n’y a pas 50 pays qui sont à majorité Française et Anglaise ou alors où le Français est la première langue et l’anglais la seconde apprise à l’école. De plus, tout semble pointer l’entreprise qui est dans l’article, sachant que c’est bien de cette entreprise que venait les commentaires.

    Ce qui me rassure c’est que des sites anglais reprennent aussi la nouvelle : peut-être que comme ça des innocents pourront épargner leur épargne !



  • Cela ne change rien qu’ils soient à signapore ou n’importe ou ailleurs. Ils ont reçu une ordonnance de ne pas solliciter les investisseurs québecois. De plus, avec l’annonce de la SEC cette semaine, ils vont aussi enfreindre les lois fédérales américaines, ils font leur projet. Comme je leur ai déjà dit auparavant, il est fortement recommandé de fermer leur site.


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.